Archives de l’auteur : gwynbleidd31

Charles Darwin

Charles Robert Darwin, père de la théorie de l’évolution est le 12 février 1809 à Shrewsbury au Royaume Uni. Il est un naturaliste dont les travaux sur l’évolutions des espèces vivantes ont révolutionné la biologie en 1859.

Charles est né dans la maison familiale. Il était le cinquième enfant d’une famille de six enfants. Son père Robert Darwin était médecin et financier tandis sa mère était Susannah Darwin. Elle mourut quand Charles Darwin n’avait que huit ans. A la rentrée scolaire de 1818, il entra au pensionnat de l’école de Shrewsbury.

Il fut apprenti médecin pendant les vacances d’été de 1825 et aida son père à soigner les pauvres du Shropshire. En automne 1825, il partit en Ecosse à l’université d’Edimbourg afin d’étudier la médecine. Il apprend ensuite la taxidermie auprès de John Edmonstone.

Son travail au sein de la communauté scientifique sur le terrain et ses recherches en géologie furent qu’il devient célèbre.

De son vivant, la théorie de l’évolution a été acceptée par la communauté scientifique et par le grand public tandis que sa théorie sur la sélection naturelle n’a été acceptée que dans les années 1930.

Son intérêt pour l’histoire naturelle arriva alors qu’il étudiait la médecine à l’université d’Edimbourg puis à Cambridge pour la théologie.

Il voyagea pendant cinq ans sur le Beagle en tant que géologue de 1831 à 1836. Il passa d’ailleurs la plupart du temps à terre.  Il fit beaucoup d’observations géologiques, récolta des organismes vivants ou fossiles et conserva une grande collection de spécimens dont la plupart étaient nouveaux pour la science. De nombreuses fois, il envoya plusieurs spécimens à Cambridge accompagnés de lettres de ses découvertes. Cela lui permis d’avoir une réputation de naturaliste. Ses notes permirent de montrer sa capacité à théoriser et de former la base de ses futurs travaux.

A la première escale au Cap-Vert, Darwin observa une bande blanche en altitude dans les falaises volcaniques. Ceux sont des bandes composées de fragments de coraux et de coquillages cuits. Cette observation permit de confirmer le principe de Lyell sur la vitesse de montée ou de descente des reliefs. Cela lui donna l’idée d’écrire un livre sur la géologie.

Lors de son escale en Amérique du Sud, il découvrit des fossiles de mammifère géants éteints dans des couches de coquillages marins assez récents. Cela indiqua une extinction récente mais n’a pas pu révéler des traces de catastrophes ou de changements climatiques. L’un des fossiles était celui d’un Megatherium. Il estima que ces restes étaient reliés à des espèces africaines ou européennes.  Plus tard il demanda de l’aide à Richard Oswen et démonta que ces restes étaient très proches de créatures ne vivant que sur le continent Américain.

Grâce à son mentor, Il publia son journal et devient célèbre. Il étudia ensuite la transformation des espèces et développa la théorie de la sélection naturelle en 1838.

Beaucoup de ses collègues furent accusés d’hérétiques sur des travaux similaires. Il fit un trie dans ses amis pour se confier sur certains de ses travaux et développa ses recherches pour contrecarrer les objections qu’il allait recevoir lors la publication de ses travaux.

En 1958, Alfred Russel Wallace lui confia un essai sur une théorie semblable. Ils présentèrent ensemble leur théories.

il détesta l’esclavage qu’il a vu en Amérique du Sud et déplore les effets du peuplement européens sur les aborigènes d’Australie.

Publicités

Théorie de l’évolution

Charles Darwin a été le scientifique qui a émis la théorie de l’évolution.

Au commencement, il y avait que des bactéries. De tous petits, minuscules bactéries qui ont lentement mutés dû à plusieurs facteurs: la possibilité ou non de se reproduire, les catastrophes, les changements climatiques.

La bactérie se transforme d’abord en une algue, puis une plante terrestre, un champignon, méduse, puis un animal terrestre: scorpion, dinosaure, oiseau, mammifère.

Il y a 410 million d’années(oui ça remonte à la grand mère de matusalème), l’ancêtre de la main humaine était un gros et moche poisson, le coelanthe qui disposait des nageoires osseuses qui avait la forme de pattes.

Il y a 360 million d’année, les formes de vie commencent à sortir des océans. La première forme de la main apparaît. Exemple: une salamandre gigantesque qui avait une longueur d’un mètre. Les pattes antérieures avaient des vrais doigts mais il y avait sept doigts à chaque pattes.

A 210 million d’années, le premier mammifère arrive et en même temps que les dinosaures. Ensuite pendant 155 millions d’années, les dinosaures dominent comme nous, être humains, on domine aujourd’hui.

On fait un gros bon maintenant, on est à 65 millions d’années. Les dinosaures disparaissent de la Terre. Plusieurs théories existent comme une météorite, un volcan, un changement climatique etc.

Les mammifères survivants peuvent évoluer tranquillement et colonisent de plus en plus d’espaces. Ceux qui vont sous l’eau voient leur main se transformer en nageoire, dans l’aire en aile etc.

Il y a 5 millions d’années, certains êtres vivants commencent à se déplacer sur deux pieds et non plus quatre.

2.5 millions d’années d’années plus tard les Homo habilis commencent à fabriquer des outils. On constate donc une forme d’intelligence plus évolué qu’avant

Il y a 2 millions d’année, l’Homo erectus a un cerveau plus gros et des mains plus habiles(on se demande ce qu’il faisait avec ses mains^^).

Il y a 15 mille ans, le premier Homme moderne arrive. Il commence a travailler la pierre, le bronze, le fer, il cultive, construit des villes, invente l’écriture etc.

On peut supposer maintenant, ce qui arrivera à l’être humain dans notre futur.

Vas-t-il évoluer lentement comme il y a plusieurs millions d’années? Va-t-il modifier volontairement son corps en intégrant de la technologie comme dans les Deus Ex?

Réponse? Ça sera à nos descendants de le découvrir.

Hybradation de plantes cousines

« × Cystocarpium roskamianum » est le nom officiel d’une fougère hybride issue du croisement génétique entre une fougère du chêne du genre Gymnocarpium et une cystoptère fragile du genre Cystopteris.

L’originalité de la découverte est du au fait que les hybrides présents à l’état sauvage en France viennent de la reproduction entre des plantes parents qui coexistent dans une grande partie de l’hémisphère nord mais qui ont divergé, d’un point de vue évolutif, il y a 60 millions d’années.

Par exemple le croisement reviendrait à obtenir une hybridation viable entre un être humain et un lémurien. Or, pour la plupart des espèces, un tel exploit reproductif devient impossible. En cause : des incompatibilités, de nature génétique, notamment, développées au fil du temps entre les espèces et conduisant à un isolement reproductif.

Un cadeau étrange aux Oscars

Dimanche 22 février 2015 aura lieu la 87ème cérémonie des Oscars.

La liste des cadeaux pour les nommés des catégories à été dévoilé:

  • 3 nuits dans un grands hôtel en Toscane
  • un séjour dans un camping
  • un collier en argent gravé
  • une location d’un an pour un Audi A4
  • un voyage en train de luxe pour les Rockies Mountains
  • Et un sextoy lumineux de la marque Afterglow.

Oui vous avez bien lu, ce n’est pas une erreur, il y aura bien un sextoy.

Beaucoup de célébrités femmes vont prendre du plaisir, attention messieurs!

High Resolution Melt

Définition

l’High Resolution Melt ou l’analyse des courbes de fusion à haute résolution est une technique de biologie moléculaire permettant la détections de mutations génétiques dans des échantillons d’ADN.

Ses avantages par rapport à d’autre techniques de détection de mutations sont:

  • l’HRM coûte moins cher.
  • Elle est rapide et simple à utiliser.

Méthode

l’HRM est réalisée à partir d’échantillons d’ADN double brin. Le PCR amplifie la région d’ADN porteuse de la mutation. L’amplicon est chauffé progressivement d’environ 50°C à 95°C. A un moment, les deux brins d’ADN se séparent.

On peut ensuite savoir si les allèles du brin d’ADN contiennent la mutation ou non. SI aucune allèle ne contient la mutation, on l’appelle « Type sauvage. L’hétérozygote est lorsque qu’une seules des allèles contienne la mutation.

Quand les deux allèles ont la mutation, on l’appelle « Homozygote ».

Réaction en chaîne par polymérase

La réaction en chaîne par polymérase(PCR) est une méthode d’amplification génétique qui permet de dupliquer en grand nombre une séquence d’ADN connue grâce à une petite quantité d’acide nucléiques et d’oligonucléotides.

Cela permet de détecter la présence du SIDA, des OGM ou des virus hépatites.

La PCR est une technique basée sur une répétition de cycles de transition de température.

 

Les étapes du PCR sont:

  • les conditions natives qui consistent à ce que l’ADn adopte sa conformation en double hélice
  • la dénaturalisation initiale qui consiste à chauffer l’ADN  pour casser les structures secondaires
  • l’hybridation qui permet aux amorces de s’hybrider aux ADN matrice
  • l’élongation qui permet aux polymérases de synthétiser le brin complémentaire de l’ADN matrice.