Charles Darwin

Charles Robert Darwin, père de la théorie de l’évolution est le 12 février 1809 à Shrewsbury au Royaume Uni. Il est un naturaliste dont les travaux sur l’évolutions des espèces vivantes ont révolutionné la biologie en 1859.

Charles est né dans la maison familiale. Il était le cinquième enfant d’une famille de six enfants. Son père Robert Darwin était médecin et financier tandis sa mère était Susannah Darwin. Elle mourut quand Charles Darwin n’avait que huit ans. A la rentrée scolaire de 1818, il entra au pensionnat de l’école de Shrewsbury.

Il fut apprenti médecin pendant les vacances d’été de 1825 et aida son père à soigner les pauvres du Shropshire. En automne 1825, il partit en Ecosse à l’université d’Edimbourg afin d’étudier la médecine. Il apprend ensuite la taxidermie auprès de John Edmonstone.

Son travail au sein de la communauté scientifique sur le terrain et ses recherches en géologie furent qu’il devient célèbre.

De son vivant, la théorie de l’évolution a été acceptée par la communauté scientifique et par le grand public tandis que sa théorie sur la sélection naturelle n’a été acceptée que dans les années 1930.

Son intérêt pour l’histoire naturelle arriva alors qu’il étudiait la médecine à l’université d’Edimbourg puis à Cambridge pour la théologie.

Il voyagea pendant cinq ans sur le Beagle en tant que géologue de 1831 à 1836. Il passa d’ailleurs la plupart du temps à terre.  Il fit beaucoup d’observations géologiques, récolta des organismes vivants ou fossiles et conserva une grande collection de spécimens dont la plupart étaient nouveaux pour la science. De nombreuses fois, il envoya plusieurs spécimens à Cambridge accompagnés de lettres de ses découvertes. Cela lui permis d’avoir une réputation de naturaliste. Ses notes permirent de montrer sa capacité à théoriser et de former la base de ses futurs travaux.

A la première escale au Cap-Vert, Darwin observa une bande blanche en altitude dans les falaises volcaniques. Ceux sont des bandes composées de fragments de coraux et de coquillages cuits. Cette observation permit de confirmer le principe de Lyell sur la vitesse de montée ou de descente des reliefs. Cela lui donna l’idée d’écrire un livre sur la géologie.

Lors de son escale en Amérique du Sud, il découvrit des fossiles de mammifère géants éteints dans des couches de coquillages marins assez récents. Cela indiqua une extinction récente mais n’a pas pu révéler des traces de catastrophes ou de changements climatiques. L’un des fossiles était celui d’un Megatherium. Il estima que ces restes étaient reliés à des espèces africaines ou européennes.  Plus tard il demanda de l’aide à Richard Oswen et démonta que ces restes étaient très proches de créatures ne vivant que sur le continent Américain.

Grâce à son mentor, Il publia son journal et devient célèbre. Il étudia ensuite la transformation des espèces et développa la théorie de la sélection naturelle en 1838.

Beaucoup de ses collègues furent accusés d’hérétiques sur des travaux similaires. Il fit un trie dans ses amis pour se confier sur certains de ses travaux et développa ses recherches pour contrecarrer les objections qu’il allait recevoir lors la publication de ses travaux.

En 1958, Alfred Russel Wallace lui confia un essai sur une théorie semblable. Ils présentèrent ensemble leur théories.

il détesta l’esclavage qu’il a vu en Amérique du Sud et déplore les effets du peuplement européens sur les aborigènes d’Australie.

Publicités

Une réflexion au sujet de « Charles Darwin »

  1. Ping : Théorie de l’évolution | Muta Botizok

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s